.:.Chronique.:.

Pochette

Muallem

Frankie Splits

[Compost/Nocturne::2006]

|01 Intro|02 Are You Ready ? (Turn Off The Lights) feat. Amazon|03 2hot 2cold 2tough feat. Lyrics Born|04 Some Loving feat. Martine Girault|05 New Thunder feat. Beans|06 Shanti Dance feat. The Droids|07 Cruising|08 Cheerleader feat. Shawn Lee|09 Havin' Fun With It feat. Wordsworth|10 Sweat feat. Audrey|11 Down 2004|12 Holla (There's Sun In Primrose) feat. Marc Frank|13 My Life (Downtown) feat. Amazon|14 Outro|15 Be Aubout It feat. Wordsworth|

En Allemagne tout ne saurait être à l'image d'un label comme Morr Music ou Kompakt. Des types comme David Muallem sont là pour montrer que la musique électronique teutone ne se limite pas à des formes répétées à l'envi. Ce jeune Munichois est certes d'une attache culturelle plus anglo-saxonne (notre homme ayant occupé les terrains londoniens et new-yorkais) et son attrait pour les habillages funky-soul, hip-hop et dance-floor 80's le portant plus vers des territoires musicaux américanisés, cela n'enlève en rien ses attaches originelles. Expliqué comme cela on pourrait s'attendre à un disque un peu lourd à le digestion difficile où le grossier primerait sur l'intelligence. Au contraire Muallem privilégie plutôt la deuxième solution. Plein de bonnes intentions Frankie Splits (nom d'un club new-yorkais où l'Allemand aime séjourner) évite tous les clichés qui siéent si bien aux DJ qui n'ont pas envie de se casser la tête. Epaulé par Shawn Lee (UNKLE), Lyrics Born (Quannum), Beans (Antipop Consortium) et Wordsworth (Brooklyn), pour ne citer que ceux-là, Muallem réussit à faire un amalgame de différentes tendances qui sont à même la moiteur des clubs undergrounds de n'importe quelle cité marquée par la culture de rue et de la nuit.

Ce disque n'a sans doute aucune prétention particulière, d'autant plus que celui-ci ne fait rien d'autre qu'explorer un terreau musical proche des 80's. Rien de neuf donc. Pourtant Frankie Splits est un album chaleureux, à la limite du fondant mais aussi très sensuel. Il suffit d'écouter un titre comme Some Loving où apparaît Martine Girault pour se rendre compte qu'on est très loin des sucreries survitaminées des charts à la MTV. Le plus Américain des Allemands (tout du moins on aimerait le croire) produit ici un album solide, sans fioritures et qui ne répond jamais aux sirènes de la facilité. Comme quoi, bien s'entourer peut s'avérer être des plus utiles. Il n'est pas question d'enlever quoi que ce soit au talent de Muallem mais il ne faut pas se leurrer. Ce disque tient aussi bien grâce à ses nombreux intervenants qui ne sont pas simplement là pour cachetonner. Frankie Splits est donc très loin d'être un disque au rabais et fait largement honneur au label Compost.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 10-06-2006

A voir également :

http://www.compost-records.com

?>