.:.Chronique.:.

Pochette

Hi-Fi Killers (The) / Los Dragos

Split EP 7’’

[Nicotine Records::2006]

Un 7’’, quatre titres, la classe. Nicotine a sorti il y a quelques mois déjà ce split des Français Hi-Fi Killers (The) avec les Italiens de Los Dragos. Commençons par parler des Italiens… Los Dragos nous assènent un rock garage rentre-dedans, guitares cinglantes et basse saturée à mort. Jouissif. On sent bien qu’ils ne sont pas là pour les faire les beaux mais pour envoyer aussi gros et crade que possible. Comme si Lemmy Kilmister était juste derrière à leur foutre la pression. Deux titres rapides anti-hippies, anti-pop et pur rock’n’roll qui partent de temps en temps sur le côté, voire la noise et la déglingue. C’est évidemment bourré de riffs, ça part dans tous les sens, c’est gros et franchement ça fait du bien ! Les Français ne sont pas en reste, un peu plus timides ou plus appliqués, c’est selon, ils sont là pour tout donner aussi mais sans tomber dans le coté crade du garage. Les riffs sont plus propres, le texte plus posé mais au final ils mettent quand même une grosse claquasse à tous les groupes parisiens chéris de Manœuvre (à moins que ce ne soit de sa fille ?). Leur musique est un remède anti-pose, anti-blaireaux, juste rock’n’roll avec ce côté punk qu’on ne trouve bien que chez Volt dans la capitale. Ils ont la classe de leurs voisins, les Cowboys from outerspace mais la jeunesse et l’éclate en plus. Ce split nous donne deux facettes du rock garage, celui que l’on joue fort, celui qui a trente ans et que peu de monde arrivait à faire revivre jusque-là. De là à ce que les poseurs Parisiens blousons de cuir tout neufs (achetés par papa-maman en espérant qu’ils aient leur bac) tombent la-dessus et Philippe Manœuvre se retrouve avec un troupeau de déprimés.

note : 9

par jean marc, chronique publiée le 07-06-2006

A voir également :

http://www.hifiklub.com/

http://www.losdragos.net/

?>