.:.Chronique.:.

Pochette

Alif Tree

French Cuisine

[Compost/Nocturne::2006]

|01 Deadly Species|02 Belle|03 Enough|04 Forgotten Places|05 My Soul|06 Rain River|07 I Feel Blue|08 L'Amor Nunca Muere|09 Les 4 Vents|10 Mélismes Extatiques (+The Opus 100 Interludes)|

Quelques nouvelles de Marseille si vous voulez bien. Alif Tree s'y est installé il y a quelques années et ne compte pas quitter de sitôt la cité phocéenne. French Cuisine, troisième album du bonhomme, y a été composé et les trois années de conception qui lui ont été nécessaires n'ont pas été de trop pour un disque qui possède une grande orientation jazz tout en réservant quelques surprises sur la fin. Bien que le genre suscite de moins en moins l'intérêt, Alif Tree redonne à l'électro-jazz une vigueur salvatrice. Véritablement obnubilé par les chanteuses de jazz, il n'a pas pu s'empêcher comme sur Spaced, son précédent disque, de sampler quelques grandes voix comme Shirley Horn, Nina Simone ou Anna Karina. Si cette obsession féminine est une des marques de fabrique du Marseillais, il ne faut pas oublier ses qualités d'arrangeur et de producteur. L'homme qui a un gros vécu à ce niveau fait ressortir toute son expérience pour la mettre au service de ce French Cuisine. La production est donc impeccable, rêglée comme du papier à musique et s'il peut y avoir des imperfections, elles seront assez difficiles à détecter. Mais ce serait vraiment chercher la petite bête là où il n'y en a pas. Vous ajoutez à cela un travail de composition jubilatoire et la fête est complète.

Alif Tree est tout de même un personnage étonnant. Complêtement hors mode, il suit ses propres instincts pour élaborer une musique feutrée, riche et qui remplit tous les espaces. Si le jazz est le moteur principal de ce disque, on ne lui contestera pas un petit côté cinématographique. On imagine très bien qu'on puisse utiliser les morceaux de French Cuisine pour illustrer un film. C'est d'ailleurs un monde qu'il connaît bien. Ainsi, Alif Tree nous concocte une musique dans laquelle il a toujours baigné. Ce n'est pas pour cela qu'il se ferme des portes. Bien au contraire, les réalisations d'Alif sont l'expression même d'une certaine liberté de ton. A cela on ajoute son intérêt pour la musique classique et contemporaine (enfin, surtout l'école répétitive américaine). Mélismes Extatiques est, en effet, un hommage très appuyé à Steve Reich et nous fait très justement rappeler l'importance qu'ont eu des compositeurs comme Reich sur la musique moderne. De même, Alif Tree se fend d'une évocation de Franz Schubert à travers The Opus 100 Interludes en morceau caché, qui prouve une fois plus que le Marseillais n'est pas l'homme d'un seul type de musique. French Cuisine est donc une bonne livraison qui confirme avec bonheur qu'Alif Tree est un type qui a vraiment de la classe.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 16-04-2006

A voir également :

http://www.compost-records.com

?>