.:.Chronique.:.

Pochette

Mazk

In Real Time

[Ytterbium/Metamkine::2005]

Quand Masami Akita aka Merzbow et Zbigniew Karkowski se réunissent cela donne Mazk, un duo qui n'est pas inédit puisque, à ma connaissance, c'est au moins la quatrième fois que les deux hommes enregistrent ensemble. Inutile de présenter les deux personnages tant ils ont fait leurs preuves dans le monde des musiques bruitistes et expérimentales. Tous les deux sont en effets connus pour leur attirance vers tout ce qui peut s'apparenter à de la destruction sonore. Et quand on parle de destruction, celle-ci est totale, immédiate et sans concessions. Ici pas question de changer de registre même si on constate que In Real Time n'est pas toujours aussi frontal qu'on le penserait. Constitué d'une seule pièce de plus d'une heure ce disque s'affirme d'entrée comme une oeuvre évoluant tour à tour entre une puissance bruitiste et des triturations électroniques qui broient les sens et qui refusent les traitements conventionnels de la chose synthétique. Album conflictuel, In Real Time n'en dégage pas moins une intensité forte qui s'avère assez vertigineuse si on se donne la peine de l'écouter avec un volume conséquent.

Il va de soi que les fans du genre risquent d'être ravis par tant de force sonore. Une force brute mais qui n'est pas d'un seul tenant. Il aurait été aisé pour Akita et Karkowski de réaliser un disque uniquement noise, martelant des formes bruitistes insoutenables mais, ici, on utilise toute une palette d'outil pour arriver à ses fins. Si l'effort bruitiste est indéniable on s'étonnera d'entendre quelques drones, des samples, du click 'n' cut. De quoi donner un peu d'ampleur et de variété à un disque qui n'aurait pu être qu'une sorte de défouloir sous hauts décibels. In Real Time offre une multiplicité de visages qui apparaissent et disparaissent au gré des humeurs des deux hommes. Une fois de plus Akita et Karkowski ont su atteindre leur but en ne restant jamais figés sur leur machine, cherchant inlassablement l'intensité suprème, l'oeuvre destructrice par excellence, celle dont on ne se relèvera pas et dont les ruines ne seront que le témoin de sa force.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 13-04-2006

A voir également :

http://merzbow.net

?>