.:.Chronique.:.

Pochette

DIY-note

Ruptures

[Autoproduit::2005]

|01 Un|02 Le noir et la rage|03 La bicyclette|04 Chowbiz|05 Trilogy|06 No way|07 El despertar|08 Palika Bazaar|09 Conte écourté|10 Endless night|11 Raining outside|

Au premier abord, Ruptures peut surprendre ou égarer par son hétérogénéité. Trouver ses marques. DIY-note distille une musique affranchie de toutes normes, et de toutes frontières.

Au lieu de sept, nous ferions onze rêves la nuit. On prendrait le métro d’abord. On partirait pour de lointains voyages. On vivrait de grandes aventures. On nous soufflerait au creux de l’oreille, une respiration régulière accompagnée de quelques petites notes folles ("Palika Bazaar"). Il y aurait des enfants, et des cloches d’église. On se prendrait pour des acteurs de cinéma ("Endless Night"). Les oiseaux ne s’arrêteraient jamais de chanter. Les guitares non plus. On avancerait toujours en sautillant ("Trilogy") ou on jouerait à la marelle. Le ciel serait bleu. Une femme nous raconterait des histoires en espagnol et on comprendrait tout ("El Despertar").

Le jour et la pluie viendraient nous réveiller. Mais la journée commencera bien.

note : 8.5

par Noémie, chronique publiée le 15-03-2006

A voir également :

http://diynote.free.fr/

?>