.:.Chronique.:.

Pochette

Various Artists

The New Sounds Of Electroclash - Fresh Imported Disko-Punk

[SFP Records/Nocturne::2006]

|01 Malaria - Kaltes Klares Wasser (Chicks On Speed Version)|02 Sexmachines - Okay (Whitey Remix)|03 Roman Flugel - Geht's Noch ?|04 Kleinkariert - Elite |05 Kissogram Cool Kids Can't Die |06 Blitzpop - White Sins |07 Kinky Disco - Run Away |08 Kissogram - Forsaken People Come To Me |09 Product.01 - Heart Ov Glass |10 Atomizer - Ball & Chain |11 Spektrum - Kinda New |12 Miguelle - Thriller |13 The Highlife - Paradise Angel |14 Cobra Killer Vs The Holon - Heavy Rotation (Tonyboy Remix) |



Sortir une compilation d'électroclash aujourd'hui est devenu un acte tout à fait banal. Gavés comme des oies, nous avons, en quelques années, consommé jusqu'à l'overdose d'un genre qui avait amené un peu de fraîcheur à une musique électronique qui se cherchait de nouveaux héros. En ce début d'année 2006 il est inutile de dire que la fraîcheur est un peu passée et qu'on est plus sur la pente descendante qu'autre chose. La routine s'est installée et on ne voit pas bien ce qui pourrait être sauvé. On sent le vent tourner et c'est sans doute pour cela que cette énième compilation présente ce qui est considéré comme "les nouveaux sons de l'électroclash". Cela peut paraître un peu prétentieux comme ça et on peut bien flairer un semblant d'arnaque. La seule nouveauté réside ici en des titres relativement récents qui représentent assez bien un genre encore vivace. Si l'électroclash n'a plus rien à proposer de bien neuf, il peut encore, en revanche, produire des morceaux accrocheurs. Et cette compilation, finalement, en est le témoin.

Pourtant, tout n'est pas parfait dans ce disque. Si les deux premiers morceaux de Malaria (remixé par Chicks On Speed) et de Sexmachines mettent l'eau à la bouche, la fièvre tombe rapidement avec l'irritant Geht's Noch? de Roman Flugel. On joue ainsi aux montagnes russes. On monte très vite pour redescendre aussi rapidement. Mais l'essentiel reste là. La sélection est suffisament plaisante, malgré ses imperfections, pour qu'on y trouve son compte. Un disque agréable qui n'a aucune prétention et qui remplit relativement bien son office. Pour les trentenaires comme moi ce sera une occasion de plus de porter un regard attendri sur les années 80, période synthétique, résolument pop et héritière du punk pour le pire et le meilleur.

note : 6.5

par Fabien, chronique publiée le 09-03-2006

A voir également :

http://www.sfprecords.com

?>