.:.Chronique.:.

Pochette

Watine

Dermaphrodite

[Catgang::2006]

|01 Follow my vision|02 Sing C'est la vie|03 Afraid|04 Like those films|05 Not a pretence|06 Milkshake|07 Charabia|08 Need I go on|09 Anymore|10 I adore|

Dans sa boîte à mail, quand on écrit pour un webzine, on trouve vraiment de tout. Force est de constater que la plupart du temps, ce n'est pas très réjouissant. Mais heureusement que quelques fois, on y trouve aussi de très agréables surprises. Et voilà comme un mail parmi tant d'autres se transforme en coup de cœur. Un lien à suivre, une écoute d'abord distraite, puis de plus en plus intéressée, une réponse au mail, un titre dans le LiabCast de février, une correspondance… Depuis que je l'ai reçu, le CD de Watine a bien du mal à quitter mon lecteur.

Ce qui s'en dégage, indubitablement, est une impression de confiance, de sécurité. A l'opposé des recherches folles et hasardeuses de ces jeunes groupes à peine sortis du garage de leurs parents. Alors, comme on n'a pas peur de s'égarer en chemin, on suit en toute tranquillité la route tracée par ces mélodies simples et efficaces, balisée par la voix sereine et réconfortante de Catherine Watine, et parsemée d'arrangements musicaux osés et pourtant complètement maîtrisés.

C'est à peine si on se laisse surprendre par cette envolée au violon sur “Sing C'est la vie” ; c'est à peine si on admire les arrangements incroyables de “Milkshake” ; c'est à peine si on entend ce crapaud de bois lancinant sur ce “Not a Pretence” un peu jazzy / bossa, ou ce métronome entêtant sur “Like those films”. Et pourtant, ils sont bien là, tous ces détails qui font de Dermaphrodite un album hors du commun et parfaitement indispensable. Merci Catherine.

note : 9

par Claire, chronique publiée le 09-03-2006

A voir également :

http://www.watineprod.com/

?>