.:.Chronique.:.

Pochette

DJ Muggs Vs GZA (The Genius)

Grandmasters

[Nature Sounds/Angeles Records/Nocturne::2005]

|01 Opening|02 Those That's Bout It|03 Destruction Of A Guard|04 Exploitation Of Mistakes|05 General Principles|06 Advance Pawns|07 Queen's Gambit|08 All In Together Now|09 Unstoppable Threats|10 Unprotected Pieces|11 Illusory Protection|12 Smothered Mate|

Dire que le rap n'est pas en odeur de sainteté en ce moment ne serait pas mentir de trop. Alors qu'on l'accuse de bien des maux et notamment d'appel à la violence, le rap est, quoi qu'on en pense et plus encore aujourd'hui que jamais, une expression du malaise profond que traverse notre société. Il arrive en France ce qui s'est passé aux Etats-Unis il y a quelques années. Montré du doigt par la "bien pensance" puritaine, le hip-hop US a avalé bien des couleuvres avant de s'imposer en force et de continuer d'être une tribune libre pour bon nombre de ceux qui ne vivent pas le rêve américain pleinement. Après quelques errements, le rap US relève la tête et se montre tout aussi volontaire que jadis dans sa quète revendicatrice. Alors quand on voit deux pointures comme DJ Muggs (Cypress Hill) et GZA (Wu Tang Clan) s'associer le temps d'un album on se dit qu'on a de quoi se frotter les mains. Et comme bien souvent cet album sera truffé de features (RZA, Raekwon, Masta Killa Prodigal Sun et Sen Dog) à faire baver n'importe quel petit rappeur français.

Rien que le titre, Grandmasters, situe le niveau des débats. On joue ici dans la cours des grands une partie d'échec qui n'a rien d'un moment de détente. C'est sous une tension permanente que les deux hommes évoluent. Les ambiances pesantes et sombres sont portées par un flow efficace mais qui ne fait jamais dans l'exagération. Pour que le message porte il ne faut pas qu'il soit caricatural, que ce soit dans le fond et dans la forme. Grandmasters est un album qui se justifie par une précision mélodique et une production symptomatique de ce qui peut se faire de mieux aux Etats-Unis. DJ Muggs et GZA avancent leurs pions avec une détermination telle que l'on a peine à croire que le disque aura le moindre instant de faiblesse. D'ailleurs il n'en a pas. Solide jusqu'au bout, cet album prouve que l'association est plus qu'une réussite. Sans être vraiment innovant il n'en demeure pas moins imparable. Echec et mat. Sans discussion possible.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 06-02-2006

A voir également :

http://www.angelesrecords.com

http://www.nocturne.fr

?>