.:.Chronique.:.

Pochette

Various Artists

Modern

[Dealers Of Nordic Music/Nocturne::2005]

|01 The Knife - Heartbeats|02 Who Made Who - Rose|03 Juri Hulkkonen - Lo-Fiction|04 Puppetmasters - Midnight Graffiti|05 The Similou - Ladykillers (Plug The Disco Remix)|06 Lindstrom - Fast And Delirious (Spencer Filipsson Edit)|07 The Greatest Hits - Give It To Me Baby|08 Lo-Fi-Fink - Change Channel|09 Kompis - Compute This|10 The Tough Alliance - Holiday (Meat Boys Remix)|11 Hakan Lidbo - Moog City|

Andreas Agdestein et Jakob Losensky sont investis d'une mission. Cette mission pourrait être comparée à celle d'évangélistes. Une mission qui consisterait à diffuser et faire connaitre la musique scandinave en dehors de ses frontières. A vrai dire ces derniers temps on aura eu le droit a un véritable florilège de formations venu du Grand Nord, toutes tendances confondues, qui témoignent de la richesse encore mésestimée de ces pays dont on n'aura su que retenir des groupes comme Abba, The Cardigans ou A-ha. Evidemment il ne saurait être question de réduire aussi bassement une musique qui s'est voulue aussi variée qu'inventive. Les deux hommes qui forment Dealers Of Nordic Music s'évertuent donc à promouvoir une électro-pop, genre qu'ils considèrent comme le plus intéressant en ce moment, à la scandinave qui possède une identité propre, difficilement imitable. De véritables esthètes pop produisent à tour de bras des albums qui ne trouvent attention qu'auprès d'oreilles averties.

Sur cette compilation on commence avec des artistes confirmés ou plus ou moins connus par chez nous. Le disque débute donc avec l'imparable Heartbeats de The Knife suivi de près par le non moins incontournable Rose de Who Made Who. Le vétéran Jori Hulkkonen leur emboîte le pas avec un Lo-Fiction classique mais sans fautes de goût et sur lequel on retrouve Jerry Valuri d'Ultravox, comme si on bouclait là une boucle. Sorti de ce triumvirat impeccable le reste est certainement moins connu mais ce n'est pas sans susciter les plus grands espoirs. En terme d'électro pop nous n'avons pas grand-chose à apprendre à bon nombre de ces groupes. Des formations comme Kompis, Lo-Fi-Fink ou The Greatest Hits ont très bien assimilé le cahier des charges que nécessite toute pop synthétique. Modern est le genre de compilation qui fait plier tous les doutes sur la capacité de la synth-pop nordique. Loin des clichés et du ridicule tous ces groupes sont en droit de se faire une place au soleil. Et ce serait mérité.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 11-01-2006

A voir également :

http://www.dnm.se

?>