.:.Chronique.:.

Pochette

3 Stuff

Beautiful is the day

[autoproduction::2000]

Au début, ça ressemble franchement à ces petits groupes qu’on croise dans un coin de rue un soir de 21 juin. C’est un disque qui paraîtrait facile s’il n’y avait pas ces belles voix et ces jolies mélodies. Parce qu’après, on commence à faire attention au son de la guitare, à celui de la basse, aux intonations, et au mélange que ça donne avec le reste. C’est dynamique, carré, frais, surtout sincère, popeux mais déluré. Comme beaucoup disent, c’est de la « power pop ». Ces trois-là réussissent à sortir du son « dans les règles de l’art » même si on ne peut s’empêcher d’y entendre l’évidence des références aux Pixies, à PJ Harvey ou encore à Björk quand la voix se durcit. Alors faut-il aimer le côté débutant des instrumentations, du chant anglais à l’accent mal digéré, de la maladresse des morceaux en français ? A vous de voir, ça a un aspect marrant. Moi, ça me gène un peu…Je retiendrais surtout les voix des deux sœurs, et la pêche qui en ressort. On sent que ce groupe a tout le potentiel requis pour éclater au grand jour, c’est-à-dire s’éloigner de ses bases pour faire quelque chose de plus perso et pertinent, peut-être plus mature. Concrètement, c’est bien, mais il manque le petit « plus ».

note : 4

par Juliet, chronique publiée le 27-09-2003

?>