.:.Chronique.:.

Pochette

Secret Mommy

Very Rec

[Ache Records/Import::2005]

|01 Tennis Court|02 Pool|03 Soccer Field|04 Yoga Studio|05 Ice Rink|06 Squash Court|07 Music Room|08 Dance Studio|09 Dojo|10 Daycare|11 Weight Room|12 Basketball Court|

Partageant ses sorties sur Ache Records et Orthlorng Musork le Canadien Secret Mommy, dont la véritable identité est toujours un mystère, sort sa quatrième réalisation avec une musique toujours aussi en dehors des sentiers battus. Cet adepte acharné du sampling s'est donc remis ici à la tâche avec l'optique de mettre en avant des sons dits "environnementaux". Si Mammal Class était plus axé sur les médias et le star system Very Rec est davantage orienté vers le commun des mortels avec des sonorités de tous les jours, avec une préférence pour les terrains de sport. Le Canadien de Vancouver aura même passé la moitié d'une année en extérieur pour récolter assez de matière pour créer cet album. Le sampling est, on le sait, un exercice périlleux qui ne souffre aucune approximation. Il ne suffit pas de faire un melting-pot sonore pour que cela ait le moindre intérêt. Il faut aussi un certaine cohérence, une certaine précision dans l'effet que l'on veut donner. Secret Mommy a compris cela depuis longtemps et ses disques ne sont au final jamais le fruit du hasard même si une écoute succinte de ses disques laisse une impression de foutoir auditif. Notre homme est plutôt un fin connaisseur de la conception électronique. Qualifier ses disques de créations anarchiques et d'arnaques artistiques ne serait pas vraiment lui rendre justice.

Même si le Canadien ne se prend jamais réllement au sérieux, sa musique est toujours un modèle de précision. Ici, malheureusement, l'effet de surprise ne joue plus trop. On n'a plus l'impression que Secret Mommy s'enferme dans un style qui, certes, lui correspond complêtement mais qui l'empêche d'évoluer vers d'autres univers sonores. Peu lui importe puisque le but avoué de ses réalisations est de réellement se faire plaisir. Ainsi cet album est un condensé de ce qu'il sait faire le mieux c'est-à-dire une maîtrise hors pair du sampling mélangée à une mise en forme mélodique attrayante. Si parfois on a l'impression que l'on se contente sur cet album du minimum syndical c'est peut-être parce que Very Rec n'arrive pas à surpasser ses prédécesseurs. Pas vraiment de surprises, donc, mais pas de déception non plus. Secret Mommy est là où on l'attendait.

note : 6.5

par Fabien, chronique publiée le 03-01-2006

A voir également :

http://www.secretmommy.com

http://www.acherecords.com

?>