.:.Chronique.:.

Pochette

Davis, Greg & Roux, Sébastien

Paquet Surprise

[Capark::2005]

|01 Sea Grasses And Blue Sea|02 I Am Waiting (For December)|03 Air Castle|04 Good Decision|05 Tidal Pool|06 I Never Met Her|07 Paquet Surprise|08 To See The Wonderful World|09 Daybreak|

Le psychédélisme est-il de retour ? C’est du moins la question que l’on peut se poser. De plus en plus on voit fleurir des groupes dont le format pop est rapidement détourné pour se transformer en des formes aériennes et alambiquées où complexité rime avec rêverie. Récemment, on a fait, à juste titre, d’énormes fleurs à Animal Collective mais on pourrait tout aussi bien parler de leur label Paw Tracks qui reste un modèle du genre ou des groupes comme Espers au néo-folk hallucinogène. Ces formations se posent comme une saine alternative au monolithe rock ‘n’ roll qui se confond dans toutes les arrogances depuis qu’il en retour de sainteté. Ici, le duo américano-français composé de Greg Davis (que l’on a récemment entendu avec Keith Fullerton Whitman) et de Sébastien Roux, mélange avec un certain détachement l’acoustique et l’électronique. L’univers bucolique de Paquet Surprise n’est pas exempt d’expérimentations sonores. Le contraire eut été étonnant de la part d’un sociétaire de l’IRCAM (S.Roux) et d’un Américain qui s’est spécialisé dans l’électronique minimale et introspective.

L’apport acoustique sur ce disque donnera une approche qui n’est pas négligeable. Celui-ci prend une part égale à l’électronique et les deux semblent fonctionner en symbiose quasi parfaite sans que l’un prenne le pas sur l’autre. De même que le chant distant à la fragile timidité de Sébastien Roux se pose bien dans le cadre voulu par les deux hommes. Il ne fallait pas en faire trop, juste rester un peu en arrière pour laisser la musique sur le devant de la scène. Le chant ne venant ainsi que comme un appel lointain, un chuchotement sincère qui se voudrait comme une sorte de songe. Si le psychédélisme vient en fil rouge sur Paquet Surprise il n’en demeure pas moins que d’autres influences viennent se greffer sur les compositions des deux hommes. Avec des phases bruitistes, des séquences répétitives, des drones ou du click ‘n’ cut, l’album de Davis et Roux a une volonté de ne pas rester figé sur une ligne directrice trop simple. Paquet Surprise se veut multiple et varié et jamais comme une image sonore sans relief. Cette association a de l’avenir. Ce disque, qui porte bien son nom, est un premier essai convaincant. Suffisamment en tout cas pour qu’on en attende la suite.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 25-12-2005

A voir également :

http://www.caparkrecords.com

?>