.:.Chronique.:.

Pochette

Books On Tape

Dinosaur Dinosaur

[Alien 8 Recordings::2005]

|01 Noise Is Political|02 Killing Machine|03 Surly Ambassador|04 Bubblegum|05 Upon Rock City|06 When Siblings Attack|07 Fate Face|08 We Call You Nasty|09 Tom Delay|10 Seeing Things Again|11 If You Don't Live Here, Don't Surf Here|12 Kingston|13 Hands Of My Issues|14 Kitten Kitten Kitten Kitten Kitten Surprise|

Todd Drootin est l’inventeur du beatpunk. Ce terme désigne ce que l’Américain a réalisé sous le pseudo de Books On Tape ou tout du moins sur ce nouveau disque. Ce concept serait la synthèse folle entre la musique électronique, le hip-hop et le punk. Vaste programme. A défaut de pouvoir créer de nouveaux sons on mélange ce qui existe déjà. Le pire c’est que cela pourrait bien fonctionner et ce de manière bien meilleure qu’on ne le croit. On n’en voudra donc pas à Todd Drootin de tenter l’expérience. Alors qu’on aurait pu s’attendre à une espèce de marmelade indigeste, on est agréablement surpris de constater qu’il existe une cohérence dans ce Dinosaur Dinosaur. Au premier abord on pourrait voir cela comme un essai anarchique de collages sonores qui s’enchaînent jusqu’à plus soif. On croit bien vite au malaise gastrique. Et finalement ce disque se digère sans trop de problème apparent. On se surprendra même à le trouver intéressant.

Dinosaur Dinosaur est un album qui peut s’aborder de plusieurs façons. Soit on décide de le prendre au pied de la lettre et se prendre en pleine face cette débauche d’énergie sans chercher même à sourciller, soit on prend un peu de recul et on estime que ce disque est du deuxième degré qui ne se conçoit que dans le fun. Quoiqu’il en soit T.Drootin ne nous laisse à aucun moment respirer usant des samples comme des effets de contre-pieds. Du coup on ne sait trop où donner de la tête mais on garde, ce qui est l’essentiel, une bonne humeur gaillarde. L’Américain fait preuve également d’intelligence en ne faisant pas trop dans la surenchère. A aucun moment il n’alourdit son propos gardant ainsi une certaine marge de manœuvre. Bien sûr quand on écoute ce disque on peut penser à Kid 606, Venetian Snares ou aux fous furieux du label Cock Rock Disco mais Books On Tape arrive à se démarquer grâce à ce côté punk. D’ailleurs, nombreux sont ceux qui pensent que les derniers vrais punks résident dans la mouvance électronique. En tout cas les deux ne sont certainement pas incompatibles.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 17-12-2005

A voir également :

http://www.alien8recordings.com

?>