.:.Chronique.:.

Pochette

Dakar & Grinser

Triumph Of Flesh

[Disko B/Nocturne::2005]

|01 Queen Of Bang|02 Reptile|03 Making A Slip|04 Better Times|05 Dreams, Drugs, Nightmares|06 Triumph Of Flesh|07 Wild Romance|08 Sick At Heart|09 Come And Get Me|10 Betting On The Muse|11 Inspiration|

Depuis leur album Are You Really Satisfied Now (1999) on n’avait pas eu beaucoup de nouvelles de la doublette Christian KreuzMichael Kuhn que l’on connaît plus sous le pseudo de Dakar & Grinser. Du moins sous cette entité puisque les deux hommes ont eu une actualité chargée ces dernières années, multipliant les sorties et les collaborations. Ainsi Michael Kuhn s’est il distingué en sortant un E.P. sous le nom de Grinser mais surtout en imposant le projet Grom qui l’a accaparé ces dernières années. On pourra dire la même chose de Christian Kreuz qui en sortant un album sous son patronyme sur Disko B l’année dernière (Diktatur Des Kapitals) n’a pas pu s’empêcher de participer à différentes entités ou à les remixer (Disco Patrol, The Johnnsons, Les Dickinsons, Popcorn, Hähner & Kotala, Manhead). Chacun de leur côté les deux hommes n’auront donc pas trop perdu de temps. Si leur précédent opus avait plutôt bien été accueilli, Triumph Of Flesh bénéficie d’une ferveur moindre. Pourtant celui-ci est du même acabit que Are You Really Satisfied Now. Il lui est sans doute un peu supérieur. Tout du moins les années de séparation n’auront pas altéré leur capacité à travailler ensemble et à faire une musique tout aussi appréciable que facile d’accès. Ce n’était pas forcément gagné d’avance.

Toujours dans cette optique électro pour dandys Dakar & Grinser surfe sur des ambiances groovy et un peu sombres. Le duo fait clairement une musique pour noctambules mais pas pour n’importe lesquels. Exit donc les jet-setteurs et autres étudiants poivrots des tonus du jeudi soir. Dakar & Grinser se situe plusieurs crans au-dessus. On se situe ici dans une sorte de raffinement qui est bien loin de la beauferie habituelle des dance-floors. Il n’est pas question non plus de faire de l’élitisme. Faire une musique électro « grand public » et qui soit de qualité n’est pas fatalement incompatible. Une fois de plus Dakar & Grinser réussit un tour de force en réalisant un album qui réunit tous les aspects d’une musique populaire et une certaine rigidité robotique à l’allemande. Les deux hommes savent ainsi arrondir les angles avec une certaine justesse dont il serait bon que d’autres s’inspirent.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 14-11-2005

A voir également :

http://www.diskob.com

?>