.:.Chronique.:.

Pochette

Yeah Yeah Yeahs

Fever to tell

[Polydor::2003]

Les Yeah Yeah Yeahs avaient sorti un honorable ep 5 titres, tout en hargne et en force. Forts de leur titre phare « Bang », ils laissaient espérer le meilleur, et ce « Fever to tell » était attendu par les fans de rock n roll des années 2000. Mais parfois il y a des erreurs…et c’est peut être le cas de cet album. Car en voulant produire cela comme un condensé rock n roll brut, les Yeah Yeah Yeahs ont seulement réussi à réaliser un disque qui agresse trop les oreilles. Vous allez me dire, c’est peut être le but du groupe, Les mélodies et les riffs sont souvent pauvres, et la production a ravagé tout le charme du groupe. Le trio (batterie / guitare / chant) ne fait pas planer et ne fait même pas bouger… à l’exception de l’excellent « Y Control », rien ne donne envie de les écouter plus que quelques minutes. Et avec le terrible « maps » de fin de parcours, ils s’enterrent bien loin de la féerie rock n roll…

note : 4

par dorian, chronique publiée le 27-09-2003

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Thomas F. : avis du rédacteur
Yann : avis du rédacteur
Emilie : avis du rédacteur
Remi DW : avis du rédacteur
jean marc : avis du rédacteur

?>