.:.Chronique.:.

Pochette

Mr. Oizo

Moustache (Half A Scissor)

[F Com / Pias::2005]

|01 Intro|02 The End|03 Latex|04 Vagiclean 2|05 Straw Anxious|06 (E)|07 Nurse Bob|08 Berleef|09 Scum Hotel|10 Drop Urge Need Elle|11 (EE)|12 Stunt|13 Moustache|14 Half A Scissor|15 1$44|16 Square Surf|17 Vagiclean|

Vous êtes dans un rally et vous trouvez la musique mortellement ennuyeuse.
Il est 11h du soir ; vous voudriez aller vous coucher, mais le problème, c’est qu’il y a une fête dans votre J, mais vous êtes fatigué et ne pensez pas être capable de gérer plus qu’un warm-up.
A toutes ces situations embarrassantes, Mr. Oizo a la réponse. Passer son nouveau disque Moustache (Half A Scissor). Après avoir rayé le disque de “Flat Beat” une cinquantaine de fois à force d’écoutes, on n’y croyait plus à ce retour. Quentin Dupieux, alias Mr. Oizo, a décidé de renfiler son costume et de nous donner un album bourlinguant, complètement barré. Pari très risqué après des années-lumière d’absence sous ce pseudo. Pari d’autant plus risqué que ça ressemble plus à du Aphex Twin qu’à du Tiga et qu’il faudrait être drôlement névrosé pour passer un de ces morceaux en club. On a l’impression d’écouter des séquences déchirées qu’on aurait scotchées les unes aux autres après s’être enchaîné une dizaine de Bloody Mary et quelques pilules. Il faudrait être désarticulé pour danser sur un de ces dix-sept morceaux.

Eh bien faisons l’effort. Certainement pas tout le temps, même avec les grands efforts du monde, il paraît inconcevable de bouger sur “Berleef” ou “The End”. Mais quand s’entame un débraillé “Nurse Bob” ou un tubesque “Stunt”—imaginez les deux esprits torturés de Quentin Dupieux et Sébastien Tellier travailler ensemble—, morceau à danser dans tous les clubs dignes de ce nom. A ce point de l’album, on est complètement défait, donc ce ne sont pas les indansables (pour personnes en état normal) “Half A Scissor” et “Square Surf” qui peuvent nous arrêter.
Les conseils prodigués plus haut risquent de ne plus être valides d’ici quelques semaines quand tout le monde aura découvert qu’un moment de bargitude fait un très grand bien.

note : 7.5

par Vivien, chronique publiée le 25-10-2005

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Remi DW : avis du rédacteur

?>