.:.Chronique.:.

Pochette

Various Artists

Essays On Radio : Can I Have 2 Minutes Of Your Time ?

[Cronica/Import::2005]

Si ce n’est pas la première fois que le label portugais Cronica succombe à l’appel de la compilation, ce sera ici un peu plus qu’un catalogue regroupant les artistes de la structure. Chez Cronica on aime bien les concepts et ce disque en sera un de plus à mettre à l’actif du label-média. L’idée de départ est de consacrer toute son attention autour du média qu’est la radio. Cette invention révolutionnaire aura marqué le vingtième siècle comme l’un des médias les plus novateur. On a tous, un jour ou l’autre, fantasmé sur une voix, essayé de mettre un visage sur des animateurs quelconques, rigolé sur des jingles débiles… La radio a aussi été une source d’inspiration inépuisable pour tous les fous du sampling ou des collages sonores. Parfait vecteur de la musique électronique il était donc normal qu’un label comme Cronica se mette à rendre hommage à cet incroyable format. Mais Cronica ne veut pas faire les choses simplement et ce sont surtout les interférences radiophoniques, les modulations sonores de fins de fréquences et autres bizarreries des ondes autant que la radio dans tout son classicisme qui seront pris comme références. Carte blanche donc.

Carte blanche à trente-neuf artistes qui ont grosso modo deux minutes pour s’exprimer. D’où le titre de cette compilation à tiroir dans laquelle on croise naturellement les habitués du label (Ran Slavin, Tilia, O.Blaat, Freiband, Vitor Joaquim, Autodigest) mais aussi quelques pointures de la musique électronique expérimentale (Pita, Pimmon, Stephan Mathieu, Pure). Il faut croire que le sujet abordé donne des idées puisque chacun s’en est donné à cœur joie. Entre électro minimale, noise, bleep abstraits, sampling détournés ou nappes électroniques brumeuses chacun s’est essayé de bonne grâce sur un laps de temps assez court à ce périlleux exercice. L’objet a donc un intérêt même si il nous apparaît parfois inégal sur la durée. Peu importe, sur les trente-neuf morceaux on pourra y trouver très largement son compte.

A noter que, normalement, cette compilation est accompagnée par un dvd rempli de vidéos qui illustrent un certain nombre des morceaux (25 en tout) présents sur le disque. Je ne dirai rien dessus pour la simple et bonne raison que je n’ai pu le visionner puisque Cronica, pour x raisons, a jugé bon de ne pas l’associer à la promotion de ce projet. ET C’EST BIEN DOMMAGE. Tant pis…

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 21-10-2005

A voir également :

http://www.cronicaelectronica.org

?>