.:.Chronique.:.

Pochette

Rhesus

Sad Disco

[Pias::2005]

Depuis qu’on entend parler d’eux, les Grenoblois de Rhesus ont beaucoup avancé. Après leur « Meanwhile at the party » ep, le trio a pris le temps de sophistiquer sa pop, et de lui donner des allures beaucoup plus classes. Rhesus nous avait habitués à une bonne pop énergique, portée par des riffs bien catchy et une atmosphère « college » rock appréciable. Maintenant le son est plus fin, et plus « pop ». Le travail de Joe Franken (à la production avec Denis Moulin) qui a travaillé avec Zita Swoon ou Dead Man Ray, y est sûrement pour quelque chose. Tout en douceur et en retenue, plutôt qu’en criant et en rentrant dans le lard, Rhesus réussit très bien le virage qu’il a choisi de prendre. En écoutant l’intro du premier single « Sad Disco » on a l’impression que le chanteur de Travis va poser sa voix, puis les mélodies s’enchaînent, le gentil refrain accrocheur arrive en douceur, et le titre coule tout simplement. Tous les titres de ce « Sad Disco » coulent d’ailleurs très bien sans prendre le temps de nous saouler en cours de route. Entre Travis et Nada Surf, Rhesus pousse la pop française chantée en anglais encore plus loin…Bravo.

note : 8

par dorian, chronique publiée le 17-10-2005

A voir également :

http://www.rhesus-web.com

?>