.:.Chronique.:.

Pochette

Porcelain

Me and my famous lover

[Drunk Dog / Differ-Ant::2005]

Les Normands de Porcelain apportent enfin une suite au très beau I've got a really important thing to do right now but I can't do it cause I'm asleep sortie en 2002… Cette fois-ci le titre est plus court : Me and my famous lover, et nous propose en gros deux types de morceaux qui rythment l’album. Des titres plutôt claviers, délicats et sensibles et d’autres où les guitares s’envolent. Le groupe a donc clairement décidé de jouer sur les contrastes entre de paisibles et riches chansons pleines de samples et claviers aux textes mélancoliques ("Adelaide", "Found", "Elegy", "My shame", "Me and my famous lover") et de l’énergie post-rock surchargée et lumineuse ("Marion is rock is Marion", "Good morning rock star") ou simplement élémentaire voire basique (le début de "Erase me"). On retrouve aussi parfois les même ambiances que chez Cyann and Ben avec par exemple "My shame" où la voix devient instrument, noyée dans une batterie frottée de toute part ou encore "Me and my famous lover" toute perchée comme jouée de la pointe des doigts sans oser faire de bruit. Au final, l’image qui ressort de ce disque reste très sombre comme leur premier album, malgré quelques passages éclairés, exactement comme la pochette avec ce banc éclairé dans la nuit. Avec ce deuxième album, Porcelain montrent bien leur capacité à lier expérimentations, douceur et passion au sein d’un même disque bien que leur fureur soit plus passionnante que leur sentimentalisme à mon goût.

note : 7

par jean marc, chronique publiée le 12-10-2005

p.s. : sortie française prévue pour le 1er novembre 2005

A voir également :

http://www.drunkdog-records.com/

http://www.porcelain.fr

?>