.:.Chronique.:.

Pochette

Arca

Angles

[les disques du soleil et de l'acier::2003]

Fnac Montparnasse, rayon Indé, Arca en écoute, pochette en noir et blanc, paysage industriel, des titres de morceaux aussi étranges que polarités, attendre, attractions, errance, le puits face au ciel, endormir les hommes. On reconnaît là le talent à part de Sylvain Chauveau, qui s’inscrit jusqu’au bout des titres.

Angles est un petit bijou de rock planant, léger, plaisant ; instrumental, parfois chanté et parlé –voire chuchoté- en français ou en anglais, à la façon d’un Michel Houellebecq sans Burgalat. C’est un album intense que nous livre Arca, au son brut, sans fioritures, mais avec des arrangements parfaits. Il trouve l’équilibre délicat et minimaliste entre guitares envoûtantes (Attendre), claviers (Attraction), cordes et batterie que même les amateurs d’un rock bruyant pourront apprécier, tant c’est fait avec talent.

note : 8

par noémie, chronique publiée le 27-09-2003

?>