.:.Chronique.:.

Pochette

Gonzalez, José

Veneer

[Peacefrog / Imperial::2005]

José Gonzalez est le songwriter que vous devez tous découvrir. Au même titre que Gravenhurst (Warp), le Suédois mérite que l’on porte beaucoup plus d’attention à sa musique. Le folk de José Gonzalez peut rappeler l’Anglais signé chez Warp, et est évidemment sous influences folk, mais il est une pièce magnifique qui sait aussi se rendre unique par sa personnalité intrigante et séduisante. Peu de songwriters écrivent de si belles chansons, peu manient aussi bien les arpèges de guitares et peu rendent tout simplement une guitare folk aussi hypnotique…La mélancolie et la douceur qui habitent ce « Veneer » sont si attirantes qu’elles font de son auteur un (jeune) maître de la musique folk des années 2000. Sur « Crosses », le Suédois trouve des mélodies inoubliables, et lorsqu’il adapte le tube « Heartbeats », de The Knife (Suédois aussi), à sa guitare, on a presque envie de crier au génie. Au fil des titres, José Gonzalez montre sa personnalité, et évolue dans un style qui lui est bien propre. Toujours en douceur, avec cette dose suffisante de moments moins « faciles », il tisse un album somptueux qui sera le meilleur compagnon de chevet des cœurs brisés.

note : 9

par dorian, chronique publiée le 30-09-2005

A voir également :

http://www.jose-gonzalez.com/

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

jean marc : avis du rédacteur

?>