.:.Chronique.:.

Pochette

Songs of Green Pheasant

Songs of Green Pheasant

[Fat Cat::2005]

Songs of Green Pheasant est le projet d’un instituteur anglais d’une trentaine d’années. Duncan Sumpner a enregistré seul cet album à l’aide d’un 4 pistes, perdu dans une maison à la campagne. Le résultat est évidemment lo-fi, mais c’est (évidemment) ce qui lui donne autant de charme. Cet album est l’un de ces disques que l’on ne peut pas écouter à plusieurs, ni meme faire découvrir à ses amis au coin du feu. Les chansons de Duncan sont trop intimes pour qu’on puisse avoir envie de les partager. Et ses chansons sont belles, c’est ce ce qui est le plus clair après quelques écoutes nocturnes. Entre folk et lovesongs, l’instituteur anglais délivre là une collection de chansons dont on tombe rapidement amoureux. Parfois, on ose penser à Simon & Garfunkel, ou même à Gravenhurst, pour la précision des mélodies et la facilité à écrire des chansons simples et directes. La nostalgie et la mélancolie envahissent ce disque dans tous les sens, du début à la fin, de la première à la dernière note, cette nostalgie nous prend au cœur et au corps. Fat Cat est toujours l’un des labels les plus défricheurs que l’on connaisse, et Duncan Pheasant est bel et bien l’un des songwriters qu’il faudra suivre ces prochains temps.

note : 8.5

par dorian, chronique publiée le 27-09-2005

A voir également :

http://www.fat-cat.co.uk

?>