.:.Chronique.:.

Pochette

Jackson & His Computer Band

Smash

[Warp/ Barclay::2005]

Ca commence comme l’album de l’année, avec « Utopia » et « Rock On » : deux tubes électroniques que l’on aime aimer. Jackson & His Computer Band est le projet français signé par Warp, c’est le projet de Jackson Fourgeaud, qui sort son premier album : « Smash », le 19 Septembre. La bonne surprise de cette rentrée des classes est française,et a été réalisée en quatre ans. Jackson a travaillé, puis retravaillé ses morceaux, il les a tous érigé pour les déconstruire, pour les déchirer puis les recoller, les broyer puis les réassembler. Dès les premières mesures d’ « Utopia », on entre dans l’univers glauque de Jackson, et on prend volontiers cette claque electro punk funk psychédélique qui retourne le cerveau. Cette partouze de styles reste électronique mais se transforme parfois en sorte de pop hybride, encore inconnue des sous-genres. « Rock On » (single) est une balade électronique droguée, pleine de breaks, de sous-entendus, et de voix féminines martyrisées. Les sons envahissent les oreilles de tous les cotés, les ambiances changent, et le morceau s’installe dans la tête tranquillement. »Arpeggio » continue d’éclater les genres, sorte de randonnée minimale et maladive. Et puis ? Et puis là c’est (un peu) l’incident. A partir de la plage 4, Jackson semble être plus timide, et propose des morceaux moins appétissants, moins alambiqués et moins modernes, moins soutenus aussi. Et au bout de ces quelques minutes de break on attend patiemment pour retrouver l’intensité du début du disque… ce qui ne se produira malheureusement pas vraiment. Qu’il invite sa petite nièce ou Mike Ladd, les titres qui suivent restent peut-être trop polis par rapport à ceux qui ouvrent « Smash », et la déception est là. Ca ne décolle plus vraiment, ou alors ce ne sont plus les mêmes sensations que procurent « Utopia » ou « Rock On ». Il n’y a que « Radio Caca », qui conclut ce premier album, qui redonne autant de plaisir. Au début et à la fin Jackson sort de grands titres, le milieu s’écoute mais ne transcende pas, dommage, car Jackon & His Computer Band est bien l’un des projets les plus ambitieux que l’on ait écouté ces derniers temps. « Smash » aurait pu être l’album électronique dont tout le monde avait besoin, il sera finalement « juste » un très bon album.

note : 7.5

par dorian, chronique publiée le 17-09-2005

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Fabien : avis du rédacteur
jean marc : avis du rédacteur

?>