.:.Chronique.:.

Pochette

Nada Surf

The Weight is a Gift

[City Slang/V2::2005]

Tant d’années après « Popular », il y a des toujours des gens qui n’ont pas entendu un seul autre morceau de Nada Surf, et qui mettent les Américains dans le même tiroir que les 3T, les Fools Garden, ou autres artistes qui ont juste sorti un single à un moment. Nada Surf ne fait pourtant pas partie de ces groupes ratés, bien au contraire. Les Américains n’ont jamais arrêté de sortir de très bons disques de pop. The weight is a gift est leur nouvel opus, et comme d’habitude, les mélodies sont là. « Concrete Bed » ou « Always Love » sont des parfaites pop songs bien américaines qui mêlent l’innocence d’un college rock adolescent et la maturité d’un groupe qui a trouvé sa voie après des années d’existence. Comme sur chaque album, Nada Surf surprend par sa façon de trouver des mélodies qui restent en tête dès qu’on les a écoutées une seule fois. Sans être trop complexes, les compositions des Américains font mouche car elles sont directes et prêtes à être digérées. Parfois on a envie de poser ce genre de questions à la con : Pourquoi Nada Surf a vendu bien moins de disques que les Stereophonics ?

note : 8

par dorian, chronique publiée le 10-10-2005

A voir également :

http://www.nadasurf.com

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Vivien : avis du rédacteur
Fabien : avis du rédacteur
Splinter : avis du rédacteur

?>