.:.Chronique.:.

Pochette

Rakes, The

Capture/Release

[V2::2005]

The Rakes est le nouveau groupe de rock dont la presse aime parler. Ils commencent à être nombreux, ces groupes de rock dont la presse parle, et il est de plus en plus difficile de tomber sur celui que l’on aime. Les Anglais de The Rakes commencent par une belle réponse aux Strokes : « Strasbourg ». Le riff est strokien, tout est strokien. Eins, Zwei, Drei, Vier en plus. Un mélange de Strokes et de Ramones donc. On pourrait dire que c’est du rock arty, du rock inspiré, du vrai rock qui respire l’authenticité. Mais on a parfois l’impression d’être en présence d’un autre groupe de rock, encore un. Certains riffs sont bien balancés, certaines répliques sont bien envoyées, et certaines guitares font balancer la tête de haut en bas, mais est-ce que ça suffit ? Car on a beau leur cracher dessus, les Strokes vont revenir en 2006 et ils risquent une fois de plus de mettre une petite claque à pas mal de groupes sans tubes. Sans faire les ronchons ou les aigris, à l’écoute de ce premier album éponyme de The Rakes, on a vraiment le sentiment d’entendre mieux un peu partout. Et apparemment ce ne sont pas les concerts des Anglais qui vont nous faire changer d’avis. Alors malgré l’excellent riff de « Binary Love », il manque ce petit quelque chose qui rend les jeunes complètement fous.

note : 6

par dorian, chronique publiée le 12-09-2005

A voir également :

http://www.therakes.co.uk

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Vivien : avis du rédacteur
Jack : avis du rédacteur
Jeff : avis du rédacteur
leks : avis du rédacteur
popop : avis du rédacteur

?>