.:.Chronique.:.

Pochette

Organ, The

Grab that gun

[Talitres::2005]

|01 Brother|02 Steven Smith|03 Love, love, love|04 Basement band song|05 Sinking hearts|06 A sudden death|07 There is nothing I can do|08 I am not surprised|09 No one has ever looked so dead|10 Memorize the city|11 Titre bonus|

Ce sont des filles, 5. Il y a l'avant visualisation du clip et l'après. On est fou de joie et déçu. Cette voix, mais oui Morrissey est réincarné en fille. Le ton est un peu monocorde mais tellement rassurant. La mélodie engageante surtout sur le single (c'est pour cela que c'est le single) : "Brother". Et puis il ya l'après clip. mais pourquoi est ce que la chanteuse, Katie Sketch ne se bouge pas plus, elle est prostrée ! le genre de corps qui ne va pas avec la voix. Mais bon, qu'est ce qui compte, la voix ou la plastique ? la feuille d'érable recouvre les origines de ce groupe. Pas de parti-pris, laissons les sortir un second album, mieux arrangé, plus abouti et nous verrons. Gageons que les petites filles des Breeders grandiront, garderont cette belle originalité et qu'enfin, nous puissions nous régaler des survivantes et héritières des Sundays. Il parait que demain sera Canadien ou ne sera pas. Pas très engageant comme étiquette. Un bémol, ne soyez pas si tristes les filles, la mélancolie de Momo n'est pas contagieuse et on vous offre des fleurs bien volontiers. J'aime les filles, dans la foulée de Frou frou et répétons le des Breeders.

note : 6.5

par tomarie, chronique publiée le 08-09-2005

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

jean marc : avis du rédacteur
Yann : avis du rédacteur

?>