.:.Chronique.:.

Pochette

Frog Pocket

Gonglot

[Planet Mu::2005]

Frog Pocket (aka John Charles Wilson) est un producteur ecossais. Son premier album : « Ganglot » est le fruit d’un travail etalé sur beaucoup d’années. Certainnes productions datent déjà de 1999. D’autres sont plus récentes et ont meme été finalisées cette année. Planet Mu, en label hybride, peut nous servir d’aussi bonnes que de moins bonnes surprises. Cette fois, le label anglais a mis le doigt sur une perle. Frog Pocket est la rencontre d’Aphex Twin avec Julian Fane. Les magnifiques nappes mélodieuses sont parasitées par des machines omniprésentes, qui décomposent le travail initial, qui le rendent beaucoup plus rugueux. Ces machines saignent et crient en contraste des phases mélodiques grandioses qui surplombent l’album. Parfois même, on a envie de baisser ces bruitages presque trop pesants pour pouvoir se concentrer sur les belles mélodies qui restent en arrière-plan. Mais ces craquements donnent l’émotion nécessaire à la réussite de ce bel album instrumental. Dès les premières écoutes, on se rend compte aisément que John Charles Wilson fait partie de ces surdoués des mélodies. Toutes parfaites, toutes mélancoliques et justes, elles offrent à notre cerveau le choix de créer une panoplie d’émotions différentes. Parfois en puissance (« Carac Cyls »), parfois en se retenant (« Oben ») Frog Pocket élabore des morceaux techniques et compliqués qui forcent le respect. Ce premier album de Frog Pocket n’est ni de l’electronica, ni de l’electro, simplement de la musique.

note : 9

par dorian, chronique publiée le 17-08-2005

A voir également :

http://www.planet-mu.com

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Fabien : avis du rédacteur

?>