.:.Chronique.:.

Pochette

Jimmy Eat World

Bleed American

[DreamWork::2001]

Jimmy Eat World est l’un des groupes qui a lancé l’appelation « emo » fort mal utilisée depuis quelques années. Car aujourd’hui un groupe est emo parce qu’il porte du noir, des boucles de ceintures risibles et cultive une fausse attitude autiste. Dans les années 90, les indés teenagers américains parlaient d’emo pour définir un courant musical original et prometteur. Jimmy Eat World a émergé à cette période et a sorti des albums qui définissent presque le genre. « Bleed American » (sorti en 2001) est la nouvelle version du rock de JEW. Après l’excellent et presque mythique « Clarity », les Américains ont fait tourner leur musique dans une direction légèrement différente. Lancés par MTV2 et les radios américaines universitaires, ils ont grossi leur son, et sont beaucoup plus accessibles. « Bleed American », « Sweetness », « Hear you me », « The Middle » sont des hits en puissance, des hits qui ressemblent à du punk pour enfants bourgeois. C’est gentillet, c’est mielleux, mais c’est aussi efficace et jouissif pour ceux qui savent apprécier la musique « facile » de temps en temps. Feeder a du succès, Jimmy Eat World en mérite encore plus.

note : 8.5

par dorian, chronique publiée le 15-08-2005

?>