.:.Chronique.:.

Pochette

Departure, The

Dirty Words

[Capitol / Parlophone::2005]

The Departure a déjà tourné avec les plus grands, mais ne se fait pas forcément connaître en France. En pleine période rock n’roll, Parlophone/Capitol mise sur des petits cousins éloignés de Joy Division et Echo & The Bunnymen. Les reverbs ont été dépoussiérées et on peut également penser aux petits nouveaux que sont Interpol et The Editors (entre autres…). The Departure, c’est du rock anglais, sous influences, qui a produit un excellent single : « Just like Tv » qui donne une bonne impression après quelques écoutes. Mais plus les titres passent et plus on se demande quel est l’intérêt de ces jeunes Joy Division. C’est très bien produit, c’est même très plaisant par moments, mais The Departure souffre d’une concurrence terrible dans son domaine. Les Anglais ne sont pas les seuls à essayer de se positionner sur le créneau des nouveaux rockeurs new wave habillés en noir. Alors, même si les titres de The Departure sont plaisants, et même si on a parfois envie de les remettre, on n’est pas vraiment convaincus par ce nouveau rock des années 2000. Pourtant, les mélodies et les refrains sont là, mais rien à faire, on ne peut pas vraiment « rentrer » dans ce disque. Dommage, car le potentiel semble être bien là.

note : 6

par dorian, chronique publiée le 25-07-2005

A voir également :

http://www.thedeparture.com

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Vivien : avis du rédacteur

?>