.:.Chronique.:.

Pochette

Aber Das Leben Lebt

Perfect Teen

[Niesom::2004]

Décidément le label autrichien Niesom s’est spécialisé dans les chanteurs exécrables. Dès le premier morceau de ce disque on est agressé par une voix abominable qui arrive à peine à être juste. Tout de suite on pense au supplice que nous a infligé Christoph Marek. Cependant, très vite, on se rend compte que le calvaire ne sera pas forcément au rendez-vous. C’est le soulagement. Enfin un soulagement de courte durée car ce disque reste relativement anecdotique. Pour être plus juste la pop bancale de cette formation est trop inégale pour qu’on arrive à trouver un quelconque équilibre. Si quelques morceaux se révèlent être sympathique le reste finit par achever un disque qui avait bien mal commencé, on l’a vu. Ainsi on en vient à redouter chaque morceau suivant. On ne sait trop à quelle sauce on va être mangé et jamais le groupe ne donne l’impression de vouloir s’en sortir outre mesure. C’est assez laborieusement qu’on arrive à la fin de ce disque et on se demande bien ce que des types comme Christof Kurzmann et Bernhard Fleischmann sont venus faire dans cette galère. Je prends ces deux-là parce qu’on a déjà eu l’occasion d’avoir affaire avec leurs disques et qu’on n'a guère l’habitude des les voire officier dans un tel registre, mais il faut aussi noter qu’ils n’ont pas été les seuls à être entraînés dans ce semi-désastre. J’ai sans doute la dent un peu dure car, si on veut être honnête, il y a franchement pire que ce Perfect Teen mais jamais le groupe n’est en mesure de nous rassurer, ou si peu. On préfère voir en ce disque un premier essai malheureux, une mise en route un peu douloureuse qui appelle des lendemains meilleurs.

note : 4.5

par Fabien, chronique publiée le 21-07-2005

A voir également :

http://www.niesom.at

?>