.:.Chronique.:.

Pochette

Phthalocyanine

No One Said You Didn't

[Planet Mu/La Baleine::2005]

|01 Ethiopia Runner|02 Sewer System Shrapnel Rainbow Energy (Without Remainder)|03 Kenyan Runner|04 Breakfast Beer|05 Thesis Essay|06 Rosemary|07 Hilbert Space|08 Dithyramb|09 Living With Lightning In Your Body|10 Death Frenzy|11 Gunslinger's Death|

Si la musique électronique ronronne actuellement et ne se renouvelle que partiellement ce n’est certainement pas l’affaire de Dimitri Fergadis. Ce dernier garde encore ce côté ludique et presque naïf qui fait de sa musique quelque chose de spontané. L’Américain, qui est aussi à l’origine du label Phthalo créé en 1997, n’en est pas à son premier coup d’essai mais ce nouveau disque montre qu’il ne se laisse pas corrompre par l’usure du temps. Et c’est plutôt tant mieux puisque ce No One Said You Didn’t est tout à fait attrayant. Ce disque a tout ce que l’on est en droit d’attendre d’un album électro. De la fraîcheur, du risque, de l’étonnant, bref toutes sortes de qualificatifs qui puissent nous mettre l’eau à la bouche. Le premier morceau s’appelle Ethiopian Runner et à vrai dire cela donne une image assez révélatrice du contenu. Nous sommes dans une sorte de course effrénée, du demi-fond en fait, le type d’effort qui, à la longue, finit par nous épuiser tant le rythme est soutenu. On ne sait d’ailleurs où et comment l’Américain compte s’arrêter. En empruntant des rythmiques et des sonorités mécaniques très 80’s, en les accélérant et en les confrontant avec des bidouillages à la limite de l’expérimental, D.Fergadis nous entraîne dans un univers à la limite du réel où toute pause est une perte de temps inutile.

La seule chose que l’on regrettera est que ce disque est long, trop long peut-être. D.Fergadis risque de se perdre dans des digressions et des délires accessoires. Il faut pouvoir les tenir les 77 minutes et rien que le fait qu’on arrive au bout de l’album est une performance dont on ressort abasourdi. Malgré tout, le plaisir est là. No One Said You Didn’t est un kaléidoscope sonore assez intense qui n’est certainement pas à sous-estimer. A bon entendeur…

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 05-07-2005

A voir également :

http://www.planet-mu.com

http://www.phthalo.com

?>