.:.Chronique.:.

Pochette

Collections Of Colonies Of Bees

Customer

[Polyvinyl Records::2004]

|01 Fun|02 Fun|03 Fun|04 Fun|05 Fun|06 Fun|07 Fun|08 Fun|09 Fun|10 Funeral|

Voilà un groupe dont on devrait parler plus souvent. Enfin si vous savez apprécier les mélopées tarabiscotées du post-rock. Depuis 1998 Chris Rosenau et Jon Mueller, aidés par leur expérience au sein de Pele et auxquels viennent s’ajouter Jon Minor (également ex-Pele) et Jim Schoenecker, ont laissé s’échapper quelques albums qui auraient certainement mérité un meilleur sort. Bref, nous n’allons pas continuer à nous lamenter sur l’indifférence malheureuse dont est victime ce groupe. Evidemment c’est injuste mais combien de Collections Of Colonies Of Bees passent au travers des mailles du filet ? Trop, sans doute. Quoiqu’il en soit ce sixième album fait partie de ces petites merveilles qui tombera probablement dans l’oubli et qu’on redécouvrira sur le tard comme une curiosité amusante mais qui saura enterrer les impostures de ses contemporains. Et dire qu’elles sont nombreuses les impostures, ce n’est pas rien. Customer est tout simplement un album lumineux, aux ambiances tortoisiennes du plus bel effet et qui ne souffre que de défauts mineurs, s'ils ne sont pas à considérer comme négligeables. Bien sûr la perfection n’est pas de ce monde ; du moins je n’y crois pas. Cependant avec des groupes comme celui-ci on serait raisonnablement tenté de mettre une option sur son existence.

Customer est aussi l’occasion d’un nouveau départ pour la formation. La fin annoncée de Pele en 2004 a permis l’intégration de Minor et Schoenecker ainsi que l’électronique dans la musique du groupe. A vrai dire on ne perd rien en fraîcheur et en humanité. Customer est un disque qui vous parle avec un naturel désarmant comme s’il était un compagnon de toujours qui vous chuchoterait les paroles rassurantes qui ont tendance à nous faire défaut. Les ambiances solaires sont nombreuses pour ne pas dire permanentes. De même ce disque transpire le calme dans toute sa splendeur. On vénère alors une certaine justesse dans l’approche musicale. Vous ne trouverez pas ici d’envolées fantasmagoriques qui pourraient faire croire à des improvisations brouillonnes des plus farfelues, histoire de cacher le manque d’imagination. Non, manifestement il n’y a pas d’arnaque, le groupe se penche avec affection sur des mélodies rêveuses qui ont toutes les chances de conquérir les amoureux des musiques oniriques. Il n’y a plus, alors, qu’à se soumettre. Ce genre de soumission, elle, est sans hésitations et est certainement la plus belle qui soit. Sans honte.

note : 8.5

par Fabien, chronique publiée le 02-07-2005

A voir également :

http://www.collectionsofcoloniesofbees.com

http://www.polyvinylrecords.com

?>