.:.Chronique.:.

Pochette

Melodium

La tête qui flotte

[Autres Directions::2005]

Durant plusieurs années, la musique de Laurent Girard, connu sous le nom de Melodium, se définissait comme une electronica délicate où de belles mélodies venaient se marier à des boîtes à rythme bricolées. Cependant, contrairement à ses précédents albums publiés chez Active Suspension, DBC ou encore Peter I’m Flying, La Tête qui flotte s’apparente davantage à un projet pop.

Armé d’un enregistreur mini-disc portable, Melodium a radicalement modifié son écriture pour ce disc, travaillant en plein air et enregistrant ses guitares et autres instruments dans la forêt avant de les assembler chez lui, sur ordinateur. Autre nouveauté sur cet album: la présence de voix. Tout d’abord, celle de Melodium lui-même, mais aussi celles de sa petite amie, de sa nièce ou de son ami Dudley, également membre de Autres Directions.

Pourtant, même s’il atteint une certaine exemplarité de pop électronique simple et sans fausses sophistications, l’album déçoit par son manque d’originalité. Melodium parvient toujours à nous plonger dans des atmosphères délicates et envoûtantes, mais une forme de classicisme légèrement déclamatoire vient rompre le charme.

note : 7

par louis, chronique publiée le 26-06-2005

?>