.:.Chronique.:.

Pochette

Scorn

Plan B

[Hymen records::2002]

Curieux parcours quand même que celui de Mick Harris. Membre du groupe métal Napalm Death, dont on ne peut pas dire que la finesse fut leur fort (pléonasme ?)...

Mick Harris est parti pour explorer de nouveaux horizons plus expérimentaux et électroniques. Ce stakhanoviste a multiplié les collaborations, les projets, les dénominations sous lesquels il apparaissait. Scorn est sans doute l'entité la plus connue de Mick Harris. Mais on pourrait tout aussi bien parler de Lull, autre projet parmi tant d'autres. S'il fallait définir l'univers de Mick Harris on en finirait pas et cela prendrait quelques pages.

C'est dans un univers inquiétant et étouffant dans lequel on pénètre lorsque l'on écoute les disques de Scorn. Ce "Plan B" en est un parfait exemple. Une musique électronique minimale et répétitive confinant l'auditeur dans une sorte d'angoisse de tous les instants. Cela pourrait lasser à force mais Mick Harris a suffisamment de métier pour ne pas tomber dans le piège du rabâchage facile et de peu d'intérêt. Harris sait, et heureusement pour nous, nuancer ses compositions les empêchant de tomber dans une routine qui aurait fait mériter au disque un avenir radieux et rapide dans nombre de bacs à soldes.

Une livraison solide, donc, que ce "Plan B", qui, comme ses prédécesseurs, est à la hauteur des espérances que l'on place à chaque disque de Scorn

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 27-09-2003

A voir également :

http://www.klangstabil.com/hymen

?>