.:.Chronique.:.

Pochette

Lee, Amos

Amos Lee

[Blue Note::2005]

Amos Lee est un nom, mais surtout une voix chaude et magnifique, que l’on situerait entre Ryan Adams et Norah Jones. Le jeune adolescent qu’il a été, sans identité, sans charme est en phase de devenir l’un des songwriters les plus appréciés de sa génération. A 27 ans, le premier album d’Amos Lee sera peut-être une des révélations de l’année. Amos chante l’harmonie avec lui-même, l’équilibre, la réconciliation sur fond de musique folk. Et si il nous rappelle parfois Ryan Adams, c’est plutôt bon signe. Seule l’Amérique semble pouvoir offrir ces voix si chaudes, aussi soul que folk et ces chansons maquillées d’orgues qui créent des ambiances de films dans lesquels on aime se plonger. La musique d’Amos Lee est parfaite pour s’évader, pour rêvasser sous la pluie en attendant les vacances. Elle est aussi parfaite pour penser, réfléchir à tout ce qui nous entoure. Car cet album a été composé sur le chemin qui va de la maison à l’église, et c’est une certaine solennité qui se dégage de cette musique feutrée. Amos Lee a déjà été invité par Bob Dylan et BB King, il est maintenant choisi par le label Blue Note…Ce premier album est d’une beauté rare, essayez cette Amérique…

note : 9

par dorian, chronique publiée le 21-06-2005

A voir également :

http://amoslee.com/

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

coralie : avis du rédacteur

?>