.:.Chronique.:.

Pochette

Lorna

Static Patterns and souvenirs

[Words on music::2005]

« Static Patterns and souvenirs » est le deuxième album du quartet anglais Lorna. Et la première chose que l’on peut dire, c’est qu’il est magnifique. On peut parler de pop aux accents folk, de dream pop, de post rock, ce n’est pas le plus important, car la musique de Lorna parle d’elle-même. « Understanding heavy metal » ouvre le bal en douceur, en mélancolie. Les arrangements subtils de cuivres, de flûtes, de vibraphones donnent une teinte rêveuse au morceau, qui se finit par des beats electronica bien pensés. Et puis les lents tempos se suivent et nous plongent dans une ambiance très triste et sombre. A l’image de sa pochette représentant une longue route sans fin, Lorna immerge facilement son auditeur d’une profonde tristesse… Les arpèges de guitares se chevauchent pendant que la batterie pose délicatement une base rythmique aérienne. Et puis il y a aussi ces voix (féminines et masculines) qui ne cessent de raaprocher les larmes de nos joues. Lorna est un groupe méconnu, qui n’a pourtant rien à envier à ses concurrents. Mazzy Star n’est pas loin…

note : 8.5

par dorian, chronique publiée le 05-06-2005

A voir également :

http://www.words-on-music.com

?>