.:.Chronique.:.

Pochette

V.L.A.D

Emo'droidz

[Laboratory Instinct::2005]

Après de longues années de guitare, V.L.A.D s’est finalement mis au sampler depuis quelques années et sort aujourd’hui un album sur le nouveau label allemand « Laboratory Instinct ». « Emo-droidz » est une forme d’electronica bizarroïde, commandée par des synthés acides et des boucles décadentes. Cette musique numérique a du mal à décoller, même si certains passages sont plus relevés que la moyenne : « Trash Compactor ». Influencé par Autreche etc, Vlad produit une musique qui oscille entre electronica technoïde et ambient numérisée. Et sur la longueur, les morceaux se ressemblent et ne donnent pas réellement envie de se pencher patiemment sur ce disque. Le maxi précédent ressemblait plus à de la techno 8 bits, et était plus dansant, plus remarquable finalement. Cette fois Vlad a l’air de s’être perdu dans sa musique, ou de vouloir à tout prix réaliser l’irréalisable : un album conceptuel et expérimental qui soit à la hauteur, sans devenir chiant au bout de quelques écoutes (cet album ne fait pourtant que 23 minutes...). Dommage car le potentiel a l’air d’être bien ancré chez cet homme.

note : 5

par dorian, chronique publiée le 04-06-2005

A voir également :

http://www.laboratoryinstinct.com

?>