.:.Chronique.:.

Pochette

Alter Ego

Transphormer

[Klang Elektronik::2004]

|01 Rocker|02 Tubeaction|03 Beat The Bush|04 Daktari|05 Vincent Van Dance|06 Gate 23 (Lost On Arrival...)|07 Nasty Dollars|08 Satanic Circus|09 Raw (Sie Liebt Dich...)|10 Transphormer|

Il arrive des moments où l’on ne préférerait avoir qu’une vision idyllique de la musique électronique allemande. C’est impossible, on le sait. Il y a toujours un Alter Ego pour contrebalancer l’électro raffinée à laquelle on a été habitué ces dernières années. Le duo formé par Roman Flügel et Jörn Elling Wuttke (créateurs également du label Klang Elektronik) ne fait pas dans la dentelle. Pas question de préliminaires, on va directement au but. La couleur est d’ailleurs vite annoncée avec un Rocker certes putassier mais rudement efficace. Le reste de l’album sera sur le même ton. Une électro basée sur une idée simple et répétée à l’envi, sans développement aucun et habillé par un semblant d’entourage sonore électro-clash. Alors évidemment, comme ça, en première impression, cela fait un peu pompier. Cette idée s’enlèvera difficilement de la tête. La finesse n’est décidément pas leur fort. Du coup il apparaît clairement que ce n’était pas le but principal de faire dans le cérébral. Alter Ego débite une musique qui veut visiblement vous prendre au corps, atteindre tous vos bas instincts et les faire s’extérioriser de la manière la plus primaire qui soit.

Bien sûr on pense alors à Daft Punk en écoutant ce disque. Le Daft Punk du premier album, comprenons-nous bien. Un Matthew Herbert, du temps de Wishmountain Is Dead, aurait eu également son mot à dire. Si le disque atteint bien son but on reste malgré tout un peu sur sa faim. On aurait aimé que les influences du duo ne soient pas aussi marquées, qu’ils aient un peu plus de subtilité dans leur approche ou qu’ils ne compensent pas leur manque d’imagination par une production surélevée. C’était peut-être trop leur demander. Si l’exigence n’est pas votre fort il ne vous restera plus qu’a prendre l’apparence d’une bête de dance floor et de vous bouger comme le dernier des robots sur le disque d’Alter Ego. Ca peut avoir son charme.

note : 5.5

par Fabien, chronique publiée le 16-05-2005

A voir également :

http://www.ongaku.de

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

dorian : avis du rédacteur

?>