.:.Chronique.:.

Pochette

Okkervil River

Black Sheep Boy

[Jagjaguwar::2005]

|01 Black Sheep Boy|02 For Real|03 In A Radio Song|04 Black |05 Get Big|06 A king and a Queen|07 A Stone|08 The Latest Toughs|09 Song Of Our So-Called Friend|10 So Come Back, I Am Waiting|11 A Glow |

Certains d’entre nous auront la délicatesse d’avouer que oui, effectivement, Black Sheep Boy, ça nous dit quand même quelque chose. Les autres, l’air triomphant et le sourire amusé, ne se priveront pas d’enfoncer ce doute à coups de références, et ce sourire amusé de changer illico de support une fois la réponse assimilée. « I’m the family’s unowned boy » chantait Tim Hardin dans cette merveille folk de bijoutier méticuleux. De cette posture, Will Sheff, leader et songwriter tourmenté de Okkervil River, ceinture ses mélodies et les étire, au-delà des limites de ses cordes vocales, sans jamais les étouffer. Ses chansons parlent de toutes les morts possibles, de tous les mots impossibles, à dire, à entendre. Mais de ce monde où chaque relation est sauvage, émane une astucieuse alternance de mélodies frénétiques et de syllabes silencieuses, de souffles déposés et de ferventes guitares, accompagnant de fait la bande jusque sur un fil de funambule, mince frontière entre deux précipices aussi profonds qu’envoûtants : le rock à gauche et le folk à droite. Je ne sais pas combien de temps Okkervil River restera au-dessus – du fil, du lot – mais il peut tomber sans crainte : cet homme-là ne peut guère se faire plus mal.

note : 8.5

par jejules, chronique publiée le 10-05-2005

A voir également :

http://www.okkervilriver.com

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

jean marc : avis du rédacteur
popop : avis du rédacteur

?>