.:.Chronique.:.

Pochette

Ministry

Houses Of The Molé

[Mayan Records/Sanctuary ::2004]

Tout fan de musique industrielle a un jour ou l’autre mis la main sur un disque de Ministry. Le groupe de Al Jourgensen avait, à l’époque de sa grandeur, c’est-à-dire de la fin des années 80 jusqu’à au moins Filth Pig, une certaine aura et une influence indéniable sur ses condisciples. Aujourd’hui Ministry est un peu rentré dans le rang, ne faisant plus forcément la une de l’actualité comme à ses plus beaux jours. Pourtant Al Jourgensen a toujours la rage. Georges W.Bush est toujours président et, voyez vous, c’est insupportable. Le bon côté est que ce genre de situation a tendance à donner de l’inspiration et une motivation supplémentaire au leader de Ministry. Le problème est de savoir si nous, nous le sommes suffisamment pour écouter un nouveau disque du groupe. A vrai dire on est surpris de voir que Ministry n’a pas beaucoup changé malgré le poids des ans. Toujours la même rage, toujours la même tension, toujours le même engagement et, presque malheureusement, quasiment le même son. Houses Of The Molé est un disque de Ministry de plus et même si A.Jourgensen semble en être très fier, celui-ci ne surprend à aucun moment.

Il ne s’agit pas ici de remettre en cause l’engagement du groupe mais la musique de Ministry n’a certainement plus le même impact que jadis. Pire, sa lourdeur arrive à lasser assez rapidement. Et c’est plutôt triste, surtout quand on partage les idées de A.Jourgensen. Houses Of The Molé ne brille ni par sa qualité ni même pour sa finesse. Ce disque manque cruellement d’originalité, au point qu'il en devient presque indigeste. On comprend alors pourquoi Ministry n’a plus les faveurs du grand public. Ministry n’a jamais su se renouveler et ce n’est pas avec ce disque que le combo saura mettre du sang neuf dans son concept. Les héros sont manifestement fatigués.

note : 4

par Fabien, chronique publiée le 10-05-2005

A voir également :

http://www.ministrymusic.org

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Vivien : avis du rédacteur

?>