.:.Chronique.:.

Pochette

Honey For Petzi

Heal all monsters

[Gentlemen records::2002]

Gentlemen Records a sorti pas mal de perles depuis sa naissance. Les A Season Drive, Favez et Toboggan ont déjà fait leurs preuves sur les pages de Liability.

Ne pas classer Honey For Petzi dans un tiroir est la première chose à faire. Parler de leur musique est la deuxième, et ce n’est pas une mince affaire. Produit par Steve Albini, qu’il n’est plus nécessaire de présenter…cet album a le mérite d’être franc. Honey For Petzi (dé)compose ses titres complexes et inattendus. Les breaks se situent aux endroits les plus masqués d’une portée musicale. Le rock des Suisses est succin et efficace. Pas de complexes pour éditer des morceaux inhabituels : la volonté d’aller plus loin est évidente.

Si l’on devait citer une influence, ou plutôt si l’on devait en trouver une, cela serait peut être Tortoise. Post rock me direz vous ? pas forcément, la désorganisation des morceaux donne envie de regarder l’horizon…plus haut et plus loin. Pas la peine d’ajouter que le chant se résume à…une présence mince et inopinée.

note : 7

par dorian, chronique publiée le 27-09-2003

?>