.:.Chronique.:.

Pochette

Zoot Woman

Zoot Woman

[Wall of sound / Labels::2003]

|01 Grey day|02 Taken it all|03 Gem|04 Hopen in the mirror|05 Snow white|06 Woman wonder|07 Calmer|08 Useless anyway|09 Maybe say|10 Half full of happiness|

« Living in a magazine » avait mis la barre haute. Le trio le plus hype revient cette fois avec un album plus mature, mais aussi plus décevant. Car la fougue du premier essai de Jacques Lu Cont et des frères Price est devenue méconnaissable.

Les titres ont beau être structurés, mélodiques, intéressants, ils ne font plus bouger la tête comme les précédents. Ils ne donnent plus envie de se lever le matin. On ne peut pas reprocher au groupe cette nouvelle approche plu réfléchie, plus travaillée et sûrement signe d’un maturité artistique…

« Grey day » et « taken it all » sont des titres plaisants, qui se gravent facilement en tête, mais l’esprit dancefloor de Zoot Woman s’est évaporé. La suite est encore moins attrayante car plus difficile d’accès. On ne peut cependant pas « descendre » cet album qui reste d’une qualité tout à fait remarquable. Mais l’effet produit par « Living in a magazine » y est sans doute pour beaucoup.

La musique électronique de Zoot Woman, sans être totalement innovatrice offre des perspectives intéressantes, proposant des structures variées et de mélodies touchantes. Le très réussi « Snow white » sera ma palme d’or, et démontre la facilité du groupe a pouvoir figurer dans tous les registres.

Les textes sont souvent en rapport avec la peur de grandir, l’adolescence…On ne pourra donc éviter le classique : « C’était bien mieux avant… ».

note : 6.5

par dorian, chronique publiée le 16-09-2003

A voir également :

http://www.labels.tm.fr

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

michael : avis du rédacteur
leks : avis du rédacteur

?>