.:.Chronique.:.

Pochette

Dombrance

Dombrance

[Virgin::2005]

Dombrance, c’est le nom qu’a choisi Bertrand Lacombe pour sortir son premier album solo. Après une collaboration de violoncelliste aux cotés des Bordelais de Calc, le jeune homme s’est donc lancé seul à l’eau. Pour un premier album, la sortie chez Virgin / EMI est étonnante, et la curiosité s’empare donc de moi. De plus, signé sur le label parisien Future Now, Dombrance commence à faire parler de lui dans la capitale (ailleurs aussi ?). Première chanson : « I’m Down ». Eh bien, que dire ? C’est sympathique, c’est frais et ça ne ressemble pas vraiment à ce qui se fait en France, donc pourquoi pas. « Summer’s Gone » n’est pas mal du tout non plus. Le chant est en anglais et cette pop est agréable et ensoleillée. Sans prétention, Dombrance chante aussi en français quelques balades pop folk. Mais si ces titres ne dérangent pas, on ne peut pas dire qu’ils bouleversent notre vie. Dombrance a sûrement du talent, mais ce sympathique album ne nous fait pas non plus beaucoup d’effet. Un album aimable qui ne fera pas de moi un fan, mais peut-être de Dombrance un espoir de la nouvelle pop française.

ps: n' écoutez même pas l'horrible "All the stars"...

note : 5

par dorian, chronique publiée le 31-03-2005

?>