.:.Chronique.:.

Pochette

Daphné

L'Emeraude

[V2::2005]

Daphné est trentenaire, et chante en français. Sur une musique proche de Portisead, elle chante l’abandon, la fuite du mon extérieur et l’amour bien sûr. Et sans se la jouer poésie du dimanche, Daphné réussit à toucher grâce à des textes simples, qui donnent naissance à un monde imaginaire dans lequel elle semble évoluer sans aucun mal. Musicalement, les titres ramènent en général à l’enfance : des pianos (celui de Gonzalez), des cordes, et des ambiances variées (parfois même un peu électroniques) qui font penser à toute une nouvelle vague de chanson française. Comme une Thomas Winter au féminin, Daphné ne frise par le ridicule, et sa chanson française ne respire pas la médiocrité et la pseudo poésie de quartier. « L’émeraude » n’est pas un album pour ceux qui n’accrochent pas au chant en français, mais pour ceux qui aiment le français mis en musique, cela pourrait être une belle découverte. Cet album, plein de trésors, à l’ambiance imaginaire et printanière pourra vous faire voyager pendant une petite heure…

note : 6.5

par dorian, chronique publiée le 30-03-2005

A voir également :

http://exodus.interoutemediaservices.com/deliverMedia.asp?id=8a3775cc-bd7b-4a84-a5dd-8c590e6947c9&delivery=stream

http://exodus.interoutemediaservices.com/deliverMedia.asp?id=3f844f7e-7fd8-4fff-8ab1-bea8cf32dece&delivery=stream

?>