.:.Chronique.:.

Pochette

Others, The

The Others

[Vertigo::2005]

|01 Lackey|02 In The Background|03 William|04 Almanac|05 How I Nearly Lost You|06 Stan Bowles|07 Community 853|08 Psychovision|09 Johan|10 Southern Glow|11 This Is For The Poor|12 Darren Daniel Dave|

L’année dernière, le NME les mettait en avant, comme les successeurs des Libs, avec le single “Stan Bowles”, titre accrocheur, qui souffrait quand même d’un gâchis de qualité. Cela n’empêchait pas que l’album soit attendu. Et bien, il y a de quoi être déçu. The Others ne convainc pas du tout avec ce premier long effort. Pourtant, ça pourrait bien commencer. L’intro de “Lackey” donne la pulsation d’une musique bien pêchue. Malheureusement, la voix ne colle pas…impression qui reste omniprésente pendant tout l’album. Quel dommage, parce que ce groupe a tout pour réussir ! Ses influences bien inséminées prises chez Buzzcocks, Johnny Thunders et les Dead Boys ; sa partie instrumentale, qui supporte à elle seule l’album – quand elle est caduque, c’est tout le morceau qui devient bancal ; son énergie, à la fois sincère et dévouée à la conquête de la rugosité du rock.

Cependant, ça ne suffit vraiment pas. La voix ne va pas, elle est bâclée et pour le coup ne dégage rien sinon un certain agacement. Le pire reste quand même dans la pauvreté des paroles. Concédons que certains de groupes n’aient pas une grande profondeur, ici, on frise la limite de l’acceptable, surtout quand un titre sur deux est entrecoupé par des onomatopées de l’acabit « papapapapapapapa » ou « tchikitchikitchikau ». Ca en devient tout simplement lassant et les morceaux en pâtissent terriblement. Le tableau est un peu sombre, mais force est de constater que les espoirs mis dans cet éponyme se sont complètement écroulés, en espérant que ce ne soit pas ceux portés sur le groupe…

note : 3.5

par Vivien, chronique publiée le 26-03-2005

A voir également :

http://www.letskilltheothers.com

?>