.:.Chronique.:.

Pochette

Kpt Michigan

s/t

[Aesthetics::2004]

|01 Fifth|02 Don't Time Fly?|03 The Pulse Has Dropped|04 The Summer Sessions|05 Hey People!|06 Some People Cry|07 " " Take Tablets |08 Sunmask|09 Evry Now And Then|10 Mount Michigan|11 Cough Song|12 Transport|

Nous étions restés il y a un peu plus d’un an sur la très bonne impression que nous avait laissé Kpt Michigan avec l’album Player Player, tout en espérant voir assez rapidement un successeur à un disque résolument enchanteur. C’est aujourd’hui chose faites avec cette nouvelle galette parue à la fin de l’année dernière toujours chez Aesthetics. Encore une fois Michael Beckett sait surprendre son auditoire en proposant des morceaux déroutants, bien plus encore de ce qui nous avait été donné d’entendre jusqu’à aujourd’hui. L’allemand choisi de développer une musique hybride qui oscille entre le folk bucolique (Animal Collective, Ariel Pink), le shoegazing (My Bloody Valentine) et le bruitisme (Merzbow). Il garde toujours ce son un peu sale qui peut faire croire à un disque mal produit. C’est sans doute l’effet recherché après tout. En tout cas cet album sans titre est beaucoup moins évident que son prédécesseur bousculant toutes formes d’académisme et évitant de se répéter par rapport à Player Player. On lui sera gré d’un tel effort.

Cependant on peut se poser la question de savoir si Michael Beckett a gardé la même efficacité. A l’évidence on est un peu moins convaincu par ce déluge sonique qui fera grincer les dents de quelques-uns. A force de faire une musique exigeante il n’est pas étonnant que nous soyons nous même aussi critique. Kpt Michigan avait placé la barre assez haute avec son deuxième opus ce qui pouvait nous laisser penser que le challenge posé par Player Player était insurmontable. Manifestement notre homme n’est pas de ceux qui se laissent abattre et la présente galette recèle de morceaux dignes d’intérêt. Même si ce disque déçoit un peu il demeure qu’il est une bonne réalisation et que tout espoir n’est pas perdu. Ce troisième album semble être une sorte de transition qui laisse entrevoir une mutation dont on attend beaucoup. Kpt Michigan sera t’il à la hauteur ? Seul l’avenir nous le dira et le plus vite sera le mieux puisque M.Beckett donnera de ses nouvelles cette année avec son nouveau projet Super Reverb. On croise les doigts.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 19-03-2005

A voir également :

http://www.aesthetics-usa.com

?>