.:.Chronique.:.

Pochette

Radio Dept., The

Lesser Matters

[Labrador Music/XL Recordings::2004]

|01 Too Soon|02 Where Damage Isn't Already Done|03 Keep On Boys|04 Why Won't You Talk About It ?|05 Its Been Eight Years|06 Bus|07 Slottet #2|08 1995|09 Against The Tide|10 Strange Things Will Happen|11 Your Father|12 Ewan|13 Lost And Found|

Quand on parle des suédois de The Radio Dept on les compare volontiers, et à juste titre, à des groupes comme My Bloody Valentine, Boo Radleys ou même Ride (sans doute pour le côté naïf). Pourquoi pas, ces adeptes du shoegazing ont certainement puisé dans ce vivier pour quelques idées bien senties. Mais quid de The Jesus & Mary Chain ? Parce que il faut bien dire la ressemblance, sur quelques titres (Keep On Boys ou Why Won’t You Talk About It ?) est trompeuse. De toute façon il fallait bien que cela arrive un jour ou l’autre et on préfèrera des groupes ayant de telles influences plutôt que ce que la décence interdit de nommer ici. Pour masquer leur manque d’originalité The Radio Dept a opté pour une production un peu sale, qui crachouille un peu, histoire de se donner un semblant de crédibilité. Il n’est pas sur que tout le monde soit dupe. On a l’impression avoir affaire avec un disque de fan qui célèbrerait une période indie de la fin 80’s au début 90’s que l’on a tendance un peu à oublier. Serait-ce une période honteuse ? Non, on a connu bien pire. Mais il est difficile de dire que ce fut une époque mémorable.

Quoiqu’il en soit The Radio Dept en est resté là et même si le groupe nous propose un petit bon en arrière il demeure que le disque recèle des quelques petites pépites qui ne sont pas à négliger. Seulement à côté de ça il y a aussi des morceaux un peu plus secondaires qui viennent, hélas, modérer nos ardeurs. La qualité de cet album est donc à nuancer. Il reste certes un peu au-dessus la moyenne mais ce n’est que grâce à ces quelques sursaut d’éclats qui sont un peu plus nombreux que les titres médiocres. Sans quoi ce Lesser Matters serait bien fade. Si le disque peut se révéler touchant par moments (Strange Things Will Happen ou Lost And Found) il ne dépasse guère la stade de la petite curiosité. On espère simplement que le groupe saura confirmer par la suite en se débarrassant d’une timidité un peu trop voyante.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 13-03-2005

A voir également :

http://www.labrador.se

http://www.xl-recordings.com

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

jean marc : avis du rédacteur

?>