.:.Chronique.:.

Pochette

Pink Grease

This Is For Real

[Mute::2004]

|01 Remember Forever|02 Fever|03 The Pink G.R.EASE|04 Emotional Retard|05 Wind Up Bird|06 Peaches|07 The Nasty Show|08 Superfool|09 Party Live|10 Serial Heartbreaker|11 High Strung Chironi|12 Into My Heart|

Les disques se suivent chez Mute mais ne se ressemblent pas toujours, qualitativement s’entend. Le label s’est lui aussi engouffré dans la brèche ouverte par le revival punk-rock. Tout le monde veut son petit groupe rebelle à guitare et Mute ne fait pas exception. Il faut bien suivre un mouvement qui se veut irrésistible. Seulement voilà, quand on veut suivre un mouvement et que l’on est un peu en retard par rapport à celui-ci on prend un peu ce que l’on a sous la main. Après Modey Lemon c’est au tour des excités de Pink Grease d’être signé sur la structure britannique. Si Mute avait eu la main relativement heureuse avec Modey Lemon c’est une toute autre histoire avec les petits gars de Sheffield. La réputation d’excités qui fait largement leur fond de commerce ne se retrouve pas sur ce premier album. Si sur scène Pink Grease arrive à faire sensation, l’expérience du studio leur semble être un peu plus laborieux. Ainsi le groupe fait preuve d’un grand manque d’imagination et fait montre d’un certain maniérisme qui pourrait laisser quelques doutes sur leur capacité a être aussi intéressant qu’on aimerait nous le faire croire.

La musique de Pink Grease, a quelques exceptions près (Superfool), est un peu à l’image de la pochette de l’album. Le mauvais goût rencontre le clinquant nous faisant grincer bien souvent les dents. Le groupe était sensé être plein de promesses mais manifestement celles-ci n’ont jamais été tenues. This Is For Real ne laissera pas un souvenir impérissable et son orientation glam déjanté ne sera pas la plus belle des réussites. En même temps il apparaît tout de même assez difficile d’être surpris aujourd’hui par un tel disque. Il arrive un peu comme un cheveu sur la soupe, un peu en retard et ne renouvelant pas vraiment le genre. Cet album sera décevant jusqu’au bout se terminant par un morceau indigent qui donne une idée de ce peut donner le reste. Du coup on arrivera à passer son chemin sans trop de difficultés. Sans regrets.

note : 3.5

par Fabien, chronique publiée le 05-03-2005

A voir également :

http://www.mute.com

?>