.:.Chronique.:.

Pochette

Golighty, Holly

Slowly But Surely

[Damaged Goods / Chronowax::2005]

|01 On The Fire|02 The Luckiest Girl|03 My Love Is|04 Keeping On|05 Always And Forever|06 Dear John|07 Slowly But Surely|08 In Your Head|09 Through Sun And Wine|10 All Grown Up|11 Won't Come Between|12 Mother Earth|

Et dire que certains remettent en doute la simple passion qui peut lier un artiste avec la musique. Prenons Holly Golightly. Ce petit bout de femme a tellement d’albums que les compter serait un affront. Tout semble si limpide avec elle. Elle aime la musique et elle aime composer. Admettons que l’évolution musicale n’est pas très probante, ce qui est vrai, mais peu importe. Elle sort tout juste un nouvel opus Slowly But Surely. Ca ne révolutionne pas la musique, ça ne va pas faire couler beaucoup d’encre, c’est tout simplement un album de plus à rajouter à la discographie déjà chargée de Holly. Les mélodies pleines de tendresse et de délicatesse sont dans la continuité de très nombreux albums précédents, et le verbe est toujours sincère et frais. Le son frétille de réminiscences des années 60, voire avant, entre folk, country et musique traditionnelle, poussant le vice jusqu’à dessiner la pochette comme les vieilles jaquettes vinyles. Holly Golightly enregistre des disques un peu comme un poète publie des recueils : elle en sort beaucoup, autant que son inspiration l’amène à écrire. Tant qu’elle sera féconde et croira que la musique lui fait du bien, elle continuera pour notre plus grand plaisir. Ses albums sont toujours jolis et féminins, c’est ce qu’on aime chez elle.

note : 6

par Vivien, chronique publiée le 04-03-2005

A voir également :

http://www.hollygolightly.com/

http://www.damagedgoods.co.uk/

?>