.:.Chronique.:.

Pochette

Depeche Mode

Remixes 81...04

[Mute::2004]

Depeche Mode est encore l’un des derniers grands dinosaures de l’ère 80’s encore en activité et qui possède une crédibilité à peine ébranlée. Que de chemin parcouru par ces minots de Basildon. Ce groupe electro-pop signé par un label naissant à l’aube des années 80 n’a sans doute jamais, dans ses rêves les plus fous, cru qu’il deviendrait aussi énorme. Pourtant le succès à été rapide et l’intérêt porté à Depeche Mode n’a jamais cessé de croître au fil des années. Dès le départ les britanniques ont été intéressé par la formule du remix pour combler leur maxi 45 tours qui à la base, rappelons-le, était un format qui n’était destiné que pour les DJ de discothèque. Très vite ces maxis sont devenus des suppléments de luxe aux albums, le groupe prenant un soin particulier à soigner les mixes et les différentes versions. Beaucoup de groupes ont voulu suivre Depeche Mode dans cette veine et le maxi est apparu quasiment comme une règle dans les années 80. Peu, cependant, ont réussi à atteindre la qualité des galettes de Depeche Mode.

Cette compilation a l’audace de présenter l’étendu de l’évolution du groupe dans sa volonté du mixe parfait. Alors évidemment deux disques pour tout résumer cela fait un peu court et on pourra toujours regretter l’absence de telle ou telle version. Les fans avanceront donc en terrain connu et cette compilation s’avèrera presque inutile car bien souvent ils possèdent déjà tout. Fétichistes comme ils sont. Tout ou presque puisque l’intérêt réside dans ce troisième disque rempli d’inédits et de versions rares. De quoi se frotter les mains ou d’avoir une attaque. Sachez-le, le fan depeche modien est un sensible. Pour les autres ce sera l’occasion de se remémorer les mélodies imparables de cette machine à hit qu’est Depeche Mode.

Ce groupe que l’on a souvent raillé à ses débuts pour son côté un peu désuet ne méritait certainement pas autant de quolibets. Il est certainement l’une des meilleurs chose qui soit arrivé au lendemain du punk, alors que la gueule de bois se révélait être d’une sévérité extrême. Cette compilation qui est une vitrine de l’inventivité du groupe est aussi celle de l’influence qu’il a porté sur les générations futures. Ces différents mixes ont aussi permis à beaucoup de se faire connaître ou de laisser libre court à de nombreux fantasmes. Il n’y a qu’à voir déjà ceux qui interviennent ici : Goldfrapp, Adrian Sherwood, Alan Moulder, LFO, Kruder & Dorfmeister, Ulrich Schnauss, Dave Clarke, Speedy J, Johnny Dollar & Portishead, DJ Shadow… La liste pourrait être longue. Depeche Mode aura marqué son temps et beaucoup d’entre nous, consciemment ou non.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 02-03-2005

A voir également :

http://www.mute.com

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Vivien : avis du rédacteur

?>